Pierre Sutra | Devoxx

Pierre Sutra
Pierre Sutra

From University of Neuchâtel

Pierre is a post-doc in the Dependable and Distributed Computing Group belonging to the Computer Science department of the University of Neuchâtel. Prior to that position, he was a post-doc in the Regal team-project at INRIA, and research assistant at UPEM. Pierre holds a PhD from UPMC (in 2010). He is interested in both the theory and practice of distributed systems, with an emphasis on data consistency and concurrency.

Blog: https://sites.google.com/site/0track/home

cldops Cloud & DevOps

Réplication de machine à états: l’arme fatale des systèmes répartis

Quickie

Les systèmes distribués actuels agrègent des composants hétérogènes, répartis, sujets à des fautes diverses. Afin d’apprivoiser cette nature capricieuse, les concepteurs ont recours à des techniques non-bloquantes telles que la réplication par machine à états. Ce paradigme, présent dans Apache Hadoop ou Google Chuby, permet d’effectuer des opérations cohérentes sur des objets partagés et répliqués sur plusieurs serveurs.

Atomic object factory (AOF) est un service qui met en oeuvre la réplication de machine à états au-dessus de la grille de données open-source Infinispan. AOF orchestre de façon raisonnée la concurrence entre processus répartis, en particulier lors d’opérations sur des méta-données. Son utilisation est aussi simple que l’ajout du mot clé synchronized en Java: il suffit de l’appeler avec une classe sérialisable, et AOF réplique pour vous les objets de cette classe sur un quorum de machines, en assurant la cohérence en présence d’appels concurrents et la tolérance aux fautes.

Cette présentation introduit le paradigme de la réplication de machine à états, présente sa mise en oeuvre dans AOF, puis illustre son utilisation à travers des exemples issus du projet europée