Alain Bensousan

Avocat à la Cour d’appel de Paris, précurseur du droit des technologies avancées, Alain Bensoussan a fait de l’élaboration de concepts nouveaux l’une de ses marques de fabrique: domicile virtuel, droits de l’homme numérique, vie privée résiduelle... En 2012, après avoir créé Lexing ®, premier réseau international d’avocats technologues, il lance au sein de son cabinet un département de droit des robots, y voyant « la reconnaissance par le droit d’une mutation technologique au moins aussi importante que l’ont été l’informatique et les réseaux sociaux au 20eme siècle ». Aux yeux de cet infatigable explorateur de nouveaux domaines du monde numérique, il était temps de créer un droit des robots les dotant d’un personnalité et d’une identité juridique pour en faire, demain, des sujets de droit: « Avec l’introduction d’une intelligence artificielle, les robots ne sont pas de simples automates. Ils ont des capacités grandissantes qui les amènent à collaborer avec les hommes ». Alain Bensoussan est également président et fondateur de l’Association du droit des robots (ADDR).

Qualifications

Alain Bensoussan participe à de nombreux groupes de réflexion sur le droit des technologies avancées. Il y apporte non seulement son expertise mais également ses théories, par exemple, sur le « Droit à l’oubli numérique ». Il a été expert auprès du Groupe de Travail sur la protection du génome humain créée en 1996 par la Commission Pierre Louisot relative à la « Protection intellectuelle des résultats des recherches sur le génome humain et des banques de cellules et données sur l’ADN » ....

Programme

Agenda 2016